Greoux Jazz Festival

2023 - 9ème édition

anna stevens & les danseurs swing

Charleston, Lindy Hop, Balboa, Boogie-Woogie ou Rockabilly, enflamment, lors du concert d’ouverture, le dancefloor de l’Etoile. Danseurs et professeurs de renommée internationale, ambassadeurs incontestés de ce jazz qui se danse, à grand renfort d’acrobaties et d’énergie, autant qu’il s’écoute, William et Maeva sont l’incontournable fil rouge d’une spectaculaire soirée. Rejoints par Stacy & Ludo, autre couple phare, performeurs de haut vol, ils évoluent aux rythmes endiablés, prétexte à toutes les audaces, à toutes les chorégraphies d’Anna Stevens Sextet. Une chanteuse à l’énergie débordante, passionnée des années 20 à 40, de swing, de dance, des musiciens complices, pleins de fougue, héritiers des big bands des dancings de Harlem, de fabuleux danseurs qui allient performances, créativité et fantaisie, transportent en plein cœur des années swing, ces années folles, empreintes de liberté et d’insouciance.

L’Orchestre Syncopatique

Des musiciens héraultais, sympas, présents de longue date dans différentes formations, des passionnés de cette musique « syncopée », à l’origine du jazz traditionnel de la Nouvelle Orléans : ainsi est né l’Orchestre Syncopatique, un groupe qui puise son répertoire aux racines, aux premiers grands noms, aux pionniers du jazz. L’orchestre Syncopatique invite à retrouver la musique originelle New Orléans, une musique joyeuse, à la rythmique balancée, spontanée, entraînante, qui laisse libre cours à l’improvisation. C’est la musique des fanfares, celle qui accompagne chaque instant de la vie, sort des maisons, emboîte le pas d’un Marching band dans une parade dixie, emprunte les rues du French Quarter. C’est la musique qui transporte sur les bords du Mississippi, s’accroche aux troncs des arbres des bayous. C’est la musique qui colle à la devise du pays cajun où elle est née « Laisser le bon temps rouler ».

Dorado Schmitt Family

Dorado Schmitt, Samson et Amati, ses fils ainé et cadet, appartiennent à l’une des plus illustres et des plus emblématiques familles du jazz manouche. Considéré par les spécialistes comme le plus pur héritier de Django Reinhardt, Dorado Schmitt et ses fils sont l’incarnation même de la transmission, de la tradition et de la modernité d’une culture tsigane aux accents envoutants. Dorado et Samson étaient, dès le début des années 2000, reconnus partout en Europe, au Japon ou aux USA où ils ont acquis un véritable statut de stars. Plus jeune, Amati n’en a pas moins déjà parcouru un long chemin sur la scène internationale. Chacun des musiciens poursuit une carrière individuelle, compose. Dorado Schmitt Family, avec Gino Roman à la contrebasse, ce sont des musiciens au jeu précis et élégant, doués d’une maîtrise, d’une technique, d’une virtuosité sans égales, de fabuleux  artistes pour un plateau d’exception.

Nicolle Rochelle – Hot Sugar band (hommage à Billie Holiday)

Eleanora Harris Fagan, dite Billie Holiday, artiste hors norme, est l’une des plus grandes chanteuses que le jazz ait connu. Nicolle Rochelle et Hot Sugar band font revivre de manière magistrale les vingt premières années, années de lumière, de la carrière de Billie Holiday, véritable légende, disparue prématurément au terme d’une vie maudite, marquée par les épreuves. Les musiciens de l’un des groupes leader de la scène du swing et Nicolle Rochelle, chanteuse, danseuse, l’inoubliable Joséphine Baker de Jérôme Savary, rendent hommage à Billie Holiday en revisitant ses plus belles années.
Le registre vocal, le grain de voix, le phrasé de Nicolle Rochelle, artiste éclatante, charismatique, à l’énergie, au charme incomparables, renvoient inexorablement, entre chorus et impros d’un orchestre résolument swing, à la diva, aux clubs mythiques de Harlem des années 30.
Une performance époustouflante, bluffante !

Rhoda Scott Lady Quartet

Organiste et chanteuse de jazz, Rhoda Scott est née dans le New Jersey de parents afro-américains amoureux de musiques que la petite fille prend très vite l’habitude de jouer d’oreille.
Dès l’âge de 8 ans, elle découvre à la faveur d’une mission de son père, pasteur itinérant, l’orgue Hammond, explore, s’approprie l’instrument. La passion est là comme l’habitude de jouer pieds nus pour ne pas abîmer le pédalier en bois. « The Barefoot Lady » ne s’en départira jamais ! Count Basie l’invite très tôt dans son club à Harlem. Elle découvre la France, joue avec les plus grands noms du jazz. En 2004, elle fonde son premier quartet féminin. Rhoda Scott est l’incarnation du talent, de la générosité, de l’énergie, du feeling… Rhoda Scott Lady Quartet, c’est du groove, du blues, du swing à l’infini. Accueillir Rhoda Scott Lady Quartet, le mythe vivant de l’orgue Hammond, sur la scène du Gréoux Jazz Festival est un rare privilège.

Diners jazz 2023

Bakélite duo

Un guitariste et chanteur, à l’élégance rétro, dont la voix ne manque pas de surprendre par son amplitude et sa fausse fragilité. Un contrebassiste doté d’une précision rythmique et d’une subtilité mélodique, présent sur les scènes et festivals en Europe et aux USA. Avec Bakélite Duo, Karim Tobbi et Patrick Ferné proposent des chansons du répertoire américain des années 20 aux années 50, autant de pépites, de standards du jazz, du blues, du swing, et quelque vieux calypso, immortalisés par les plus grands, de Harry Belafonte à Sinatra en passant par Billie Holiday. Karim Tobbi et Patrick Ferné transportent avec autant de délicatesse que de complicité et de musicalité, sans oublier une pointe d’humour toujours sous-jacente, dans leur univers à la fois intime et convivial, un univers partagé sans modération, qui bouge, dépayse.

Auguste Caron & rémi Peleyras

Formé au JAM, puis au Conservatoire de Montpellier, Auguste Caron s’est spécialisé, aux U.S.A., dans le stride, style de piano né dans le Harlem des années 20. Présent dans de nombreuses formations, il a aussi, entre autres cordes à son arc, l’accordéon et a constitué avec le guitariste Remi Peleyras un duo apprécié sur la scène héraultaise.

Diplômé du Conservatoire de jazz de Montpellier, Rémi Peleyras qui a débuté la guitare en autodidacte, est une figure active de la scène jazz/swing de la ville. Il se produit au sein de divers groupes, a fondé le festival « Montpellier Jazz Week ».

Le duo transporte dans le Paris de l’entre-deux guerres, quand swing et musette se côtoyaient, quand le jazz se dansait autant qu’il s’écoutait. Il se réapproprie, avec une fraîcheur et une énergie communicatives, l’éternel « Jazz musette » à la française, cher à Django Reinhardt ou Tony Murena.

Andrea Caparros &
Emile Melenchon

La musique, teintée de couleur Brasil, coule dans les veines d’Andrea Caparros, fille d’une chanteuse carioca et d’un père jazzman. Sa voix, mélodieuse, envoûtante, est en parfaite harmonie avec les accords généreux et subtils de la guitare d’Emile Mélenchon. Chacun des deux artistes possède sa propre formation, quartet pour Andrea, trio pour Émile. Le duo, uni à la ville comme à la scène, transporte en un ailleurs, au cœur du répertoire de la musique populaire brésilienne, riche d’un immense patrimoine musical, de compositeurs légendaires, d’une diversité, qui mêle rythmes chaloupés, dansants, et mélodies mélancoliques, sans oublier de revisiter les plus grands classiques de la chanson française. Avec Confidence, nouvel album sorti en avril, Andréa et Émile partagent, en portugais et en français, bonheur musical et émotions.